Aller au contenu principal
Construction Bois Alternative développe l’habitat écologique et durable et passe de l’entreprise individuelle à la Scop.

En novembre dernier, après plusieurs années en tant que micro-entrepreneurs, Jean-Baptiste Bergonzoli et Benoît Rode ont décidé de sauter le pas : associant leurs savoir-faire en construction paille et maisons ossature bois, ils ont créé la Scop (Société Coopérative et Participative) Construction Bois Alternative à Chas, près de Billom. Un statut qui correspond à leur philosophie : promouvoir des matériaux de construction innovants, écologiques et durables, provenant essentiellement de circuits-courts.

 

Des constructions plus écologiques, saines et durables

Au cœur de l’activité de Construction Bois Alternative se trouvent la conception et réalisation de maisons ossature bois isolées paille, à partir de matériaux locaux. Seule entreprise ou presque spécialisée dans ce type d’isolant sur le territoire, la Scop intervient sur toute l’Auvergne mais aussi jusque dans la Loire, autour de Saint-Etienne. « Nous réalisons aussi des travaux de menuiserie d’intérieur, de rénovation de charpentes et la mise en place d’autres types d’isolants écologiques, comme le chanvre et la ouate de cellulose, mais le gros de notre activité est bien l’isolation paille, que nous souhaitons développer encore davantage à l’avenir », détaillent Jean-Baptiste Bergonzoli et Benoît Rode, les co-gérants.

 

De l’entreprise individuelle à la Scop Sarl

À l’origine de l’entreprise, deux professionnels de la construction bois, passionnés par leur métier. Jean-Baptiste et Benoit se rencontrent en 2016. À l’époque, Benoît est entrepreneur-salarié au sein de la Coopérative d’Activité et d’Emploi Cabestan, en Haute-Savoie. Quand ils se retrouvent 2 ans plus tard sur un chantier de maison paille, l’idée émerge alors de s’associer afin de pouvoir pré-fabriquer les habitations en atelier et ainsi gagner en performance (l’habitation est mise hors d’eau plus rapidement) et en confort de réalisation.

« Je voulais changer de statut depuis longtemps. Par le biais de Cabestan, je connaissais déjà un peu le principe de la Scop. Des collègues m’ont parlé des réunions d’infos de l’Union régionale et tout début 2020, on a décidé d’y participer », raconte Benoît.

« On pensait partir à 4, mais dans un premier temps, on est 2 salariés-associés. On se retrouve pleinement dans les valeurs et l’éthique des Scop, et pour nous et nos futurs salariés, c’est un motif de motivation et d’implication plus fort » complète Jean-Baptiste.

La crise sanitaire n’a pas freiné les deux entrepreneurs, bien au contraire : « On avait initié le projet avant la crise. Finalement, le 1er confinement a été une aubaine pour prendre le temps de bien mûrir le projet. Et puis nous recevions toujours autant de demandes de devis, si ce n’est plus, car les gens, ne pouvant pas partir en vacances, ont réorienté leurs investissements pour réaménager leurs intérieurs ou finaliser leurs projets d’habitat. » Un premier gros chantier validé, qui leur assure 3 à 4 mois de travail, a accéléré la création de la Scop, et c’est ainsi que Construction Bois Alternative est née en novembre 2020.

 

Intégrer une démarche réseau

Les perspectives sont bonnes pour la Scop. Avec un carnet de commandes plein jusqu’à fin juin, les deux associés font régulièrement appel à deux personnes en sous-traitance, qui envisagent de rejoindre la Scop d’ici 2 ans. Ils sont également de plus en plus souvent sollicités pour la réalisation de zomes, des constructions atypiques sous forme de dômes de bois à facettes géodésiques, que moins d’une dizaine d’entreprises réalisent dans toute la France. Ils intégreront leur atelier de 650 m² en mars prochain.

Enfin, Jean-Baptiste et Benoît souhaitent s’inscrire dans une démarche réseau. « En plus du mouvement coopératif au sens large, nous avons intégré la Fédération des Scop du BTP. Nous avons à cœur de travailler avec des entreprises qui partagent nos valeurs. Nous étudions déjà des projets communs avec deux Scop auvergnates spécialisées dans la chaux et la construction paille. » De quoi ouvrir de nouveaux horizons à la Scop !

 

Contact presse : Isabelle Jacquet – ijacquet@scop.org – Tél. 04.78.53.08.06

Fichier
Thématiques