Aller au contenu principal
Extrait du Panorama régional de l'ESS 2023 
Chapitre "Donner une seconde vie aux biens et matériaux"

 

Notre système économique actuel consomme plus de ressources naturelles que ce que la planète ne peut en régénérer en un an. Il produit une quantité de déchets sans précédent dans l’histoire de l’humanité.

 

Chiffres clés Donner une seconde vie aux biens et matériaux  

Les structures de l’ESS participent pleinement à relever le défi d’une meilleure gestion de nos ressources en développant sur tous les territoires les bases d’une économie reposant sur le réemploi des objets et matériaux autrefois destinés à la benne.

En réalité, ces structures sont pionnières en la matière : depuis maintenant plusieurs décennies, elles ont constitué d’importants réseaux de collecte, de remise en état et de revente à moindre prix de biens électroménagers, vêtements, meubles, livres, etc. Toutes ces ressourceries, recycleries, vestiaires (associations de solidarité), structures d’insertion, sont des actrices privilégiées de la mise en œuvre opérationnelle de filières de réemploi. Déjà en avance sur les dernières évolutions législatives, leur rôle dans la transition vers une économie plus circulaire est amené à se renforcer avec le développement de nouvelles filières de responsabilité élargie des producteurs  pour les secteurs du jouet, du bricolage et jardinage, des sports et loisirs et du bâtiment. 

Par ailleurs, le réemploi est une activité beaucoup plus créatrice d’emplois que le recyclage ou l’incinération des déchets. Il se pose autant comme l’une des réponses immédiates au chômage de masse que comme un support de formation aux métiers de demain. Pilier de l’insertion professionnelle pour des milliers de personnes exclues du marché du travail, le réemploi dans l’ESS est avant tout solidaire.

Il s’ancre enfin dans les territoires au moyen de coopérations entre entreprises, collectivités et citoyens qu’impulsent la plupart du temps les structures de l’ESS elles-mêmes. Celles-ci inscrivent de fait leur réponse à un enjeu global dans des besoins locaux.

 

Exemple GRESY

Association créée en 2015, GREsivaudan Synergies Associatives (GRE’SY) accompagne les habitants en difficulté d’accès à l’emploi vers une reprise de vie professionnelle durable au moyen d’activités économiques de collecte, revalorisation et vente de livres, jouets, textiles et tout autre objet de seconde main, tout cela à des prix modérés accessibles à des personnes ayant de faibles revenus. Chaque année, GRE’SY détourne plus de 300 tonnes de la déchetterie et réinvestit ses excédents dans la création d’emploi.

> Pour en savoir plus sur GRE'SY

 

Envie d'en savoir plus ?

>> Consultez le Panorama 2023 "Ce que l'ESS apporte à la société"

 

Sources : 93 CARTECO au 8 août 2022 • 94 Ademe, « Panorama de la deuxième vie des produits en France », actualisation 2017 • 95 CARTECO au 8 août 2022 • 96 Emmaus Fance, Où donner où acheter. 

Thématiques
 
CRESS AuRA Chambre régionale de l'économie sociale et solida

CRESS AuRA Chambre régionale de l'économie sociale et solidaire Auvergne-Rhône-Alpes

11 rue Auguste Lacroix
69003 Lyon

Site web : http://www.cress-aura.org